juin 2020 (n°244)

Les lois du capital et la pandémie séculaire

Page 1

Les conséquences sociales de la crise de la pandémie séculaire

Page 2

Colossales interventions d’État

Page 3

Force et limites de l’Union européenne « puissance normative »

Page 4

La dialectique entre les États et l’UE selon les cours constitutionnelles

Chroniques européennes Page 5

Les Pays-Bas, entre pragmatisme européen et myopie mercantiliste

Page 6

Dévotion étatiste et esprit factieux s’enchevêtrent dans le facteur moral français

Observatoire parisien Page 7

Les « géométries variables » du gouvernement Sánchez

Observatoire de l’Espagne Page 8

La « phase deux » de la crise en Italie

Page 9

Les tâches des léninistes dans la crise de la pandémie séculaire

Une bataille dans les strates profondes du prolétariat pour l’unité de notre classe Pages 10 à 11

Virus géopolitiques

Page 12

Le Covid-19 met en évidence les contradictions de l’impérialisme russe

Page 13

Le facteur de classe dans la crise sanitaire

La pandémie aux États-Unis Page 14

Prix du déséquilibre et somme de crises pour Brasilia

Page 15

« Kurzarbeit » à Pékin

Page 16

L’expansion navale de Pékin

L’industrie militaire en Chine Page 17

Vieux et jeunes dans la confrontation

Tendances démographiques Page 18

France, août 1914 : l’Union sacrée

Page 19

Tous mis à l’épreuve

Page 20